Dobrir lo menú principal


Andrieu Benedetto (en francés André Benedetto), nascut lo 14 de julhet de 1934 a Marselha, mòrt dins la nuèch del 12 al 13 de julhet de 2009[1], es un autor e director de teatre occitan. Director del teatre dels Carmes a Avinhon dempuèi 1963, es considerat coma lo fondator del « off » del Festenal d'Avinhon en 1966.

Somari

BiografiaModificar

Nascut a Marselha e elevat a Selon, Andrieu Benedetto entamena una carrièra de regent e s'installa a Avinhon a la fin dels ans 1950.

Iniciat al teatre per Gabriel Monnet, creèt en 1961 amb Bertrand Hurault e Jacqueline Benedetto son esposa, totes dos ancians del grop universitari teatral d'Ais de Provença la Nouvelle compagnie d'Avignon. Aprèp aver montat una adaptacion d'Edgar Allan Poe, la Companhiá crèa una pèça nascuda de sa pluma, 'Le pilote d'Hiroshima'.

En 1963, la tropa s'installa dins una anciana sala parroquiala avinhonenca que ven lo Teatre dels Carmes, monta d'autors classics e contemporanèus e jòga dins lo quadre del Festenal d'Avinhon pel primièr còp en 1964. Puèi, en oposicion amb l'organizacion culturala prepausada, la Companhiá publica un manifèst en abril de 1966 qu'enança « los classics a l'estaca » e « la cultura a la ploruga ». S'engatjan tre alara dins un teatre politic e meton en scèna de tèxtes escriches per André Benedetto, la tropa presenta en julhet, en marge del programa oficial del Festenal d'Avinhon, Statues. L'an seguent, la Companhiá que presenta Napalm, primièra pèça francesa sus la Guèrra de Vietnam, e es rejunta per d'autres. Lo « off » es nascut. Seguiràn la mesa en scèna de Zone rouge en 1968, Le Petit train de Monsieur Kamodé en 1969, Emballage en 1970. Pròche de Fèlix Castanh, Bernat Lubat e Bernat Manciet, son experiéncia d'òme de teatre a Avinhon lo mena a analisar la descentralizacion culturala.

Bilingüe, escriu e jòga en 1999 la pèça Sant Jòrgi Ròc, complètament en occitan.

Aprèp l'escission del festenal « off » en 2007, pren la presidéncia de l'associacion unitària e paritària Avignon festival et compagnies (AF&C).

Mesas en scènaModificar

  • 1973 : Pourquoi et comment on a fait un assassin de Gasto..., d'André Benedetto
  • 1973 : La Madòna dei bordilhas/La Madone des ordures, d'André Benedetto
  • 1977 : Saint-Féniant et Dame Paresse, d'André Benedetto
  • 1978 : Ville à vif, d'André Benedetto
  • 1979 : Pique-nique au moulin d'Ardus, d'André Benedetto
  • 1991 : Squatt connection', d'André Benedetto
  • 2001 : Le Cabaret Omar Khayyam, d'André Benedetto
  • 2001 : Houle de fond, d'André Benedetto

ÒbrasModificar

  • Urgent crier (poèmes), Robert Morel, 1966
  • Statues, 1966
  • Napalm, essence solidifiée à l'aide de palmitate de sodium (pèça en 33 tablèus), 1968
  • Le Petit train de Monsieur Kamodé, grand jeu politique sur le kapitalisme monopoliste d'État, 1969
  • Zone rouge, feux interdits (pèça en 5 partidas), 1969
  • Emballage... Alexandre Zacharie, l'homme qui ne possède rien que lui-même se vend, 1970
  • Rosa Lux (teatre), 1970
  • Auguste et Peter, clowns, 1968
  • Lola Pélican dite Rosalie-Charité, la femme aux mille seins, 1968
  • La Chine entre à l'O.N.U. (teatre), 1971
  • Commune de Paris (teatre), 1971
  • Les Poubelles du vent (poèmas), Oswald, 1971
  • Chant funèbre pour un soldat américain (teatre), 1972
  • La Madòna dei bordilhas/La Madone des ordures (pèça en 5 actes), 1973
  • Aîe ! les lunes de Fos : chronique d'un enlisement (teatre), 1975
  • Alexandra K. (teatre), 1975
  • Esclarmonda (teatre), 1975
  • Geronimo (teatre), 1975
  • Monsieur Pantaloni, 1975
  • Pourquoi et comment on a fait un assassin de Gaston D. , 1975
  • Les drapiers ; Le siège de Montauban ; Mandrin, 1976
  • Théâtre, P.J. Oswald, 1976
  • Parcours Vénitien ou le choix historique de Germaine Maillon, 1977
  • Saint-Féniant et Dame Paresse, 1978
  • Carnaval-express ou le Second procès de Caramentrant, (1980)
  • Le Monologue de Sonia, 1981
  • Radio solo, 1982
  • Ça brûle fort, tu vois, entre l'homme et son ombre (poèmas), Parole, 1983
  • Aux ormes, 1984
  • Jaurès la voix, 1984
  • Salut beau mec, 1984
  • Nefertiti (radio), 1985
  • Marie No Man's land, 1987
  • Molière au cœur : spectacle pour rénovation, 1988
  • Le Monde est là, Mandela, 1989
  • Le très vieux roi et son vieux fou, 1989
  • Squatt connection, 1991
  • Avignon, suite (poèmes), Brémond, 1993
  • Terres brûlées ou Mirèio land, 1994
  • Latentatrice,1996
    Sant Jòrgi Ròc, 1999
  • Un soir dans une auberge avec Giordano Bruno, 2000
  • Les arpenteurs de la cité, 2000
  • Haute-Mer, 2000
  • Scènes de la vie culturelle, 2000
  • Le cabaret Omar Khayyam, 2001
  • Houle de fond, 2001
  • La nuit où Horemheb traquait Nefertiti à travers les déserts, 2001
  • L'orsalhèr e son ors borre, 2001
  • Deux ponts trois arbres et quatre hommes du Sud, 2002
  • Essaie d'être aussi beau et présent sur scène qu'une vache dans un pré : petits textes de diverses époques sur la pratique du théâtre, 2002
  • Fin de journée, 2002
  • Je sens soudain que quelque chose d'autre que ce que j'ai prévu va se passer, 2002
  • Le jeune homme exposé : Gènes 2001 (teatre), 2002
  • Rencontre sur une île en Méditerranée, 2002
  • Le travesti's night club, 2002
  • Facho papa !, 2003
  • L'homme aux petites pierres encerclé par les gros canons, 2003
  • Moi engagé ? mais oui ! ah bon…, 2003
  • Scène devant un mas avec des équipements de protection, 2003
  • Un impossible amour possible, 2004
  • Surexposées : théâtres successifs du harcèlement sexuel, 2004
  • Voix de la rue : monologues, 2004
  • Adèle et Antony (drama romantic), 2005
  • Croisière ou le grand théâtre du monde contemporain, 2005
  • Ô clandestins la bienvenue chez vos ancêtres les Gaulois !, 2006
  • Mortes eaux Les Salins 1893 : évocation d'un massacre, 2007
  • Médée, 2008
  • La sorcière, son sanglier et l'inquisiteur lubrique, 2009

FontsModificar

AnnèxesModificar

BibliografiaModificar

Obratges
  • Auteurs en scène : André Benedetto, un homme-théâtre, Montpelhièr, Edicions Théâtre des treize vents / Les Presses du Languedoc, decembre de 1998-genièr de 1999.
  • André Benedetto, « Moi engagé ? - Mais oui ! - Ah bon... » in Christian Biet, Olivier Neveux (dir.), Une histoire du spectacle militant : théâtre et cinéma militants 1966-1981, Vic la Gardiòla, L'Entretemps (« Théâtre et cinéma »), 2007, pp. 190-200.
Obratges amb notícias, capítols, analisis o articles sus l'òbra
  • Claude Alranq, Théâtre d'Oc contemporain. Les arts du jouer du midi de la France, Pesenàs, Edicions Domens, 1995.
  • Olivier Neveux, Théâtres en lutte. Le théâtre militant en France de 1960 à nos jours, París, La Découverte, 2007.
  • Gilles Sandier, Théâtre en crise. (Des années 70 à 82), Grenòble, Edicions La pensée sauvage, 1982.
  • Jean-Pierre Sarrazac, L'Avenir du drame, Belfòrt, Circé/poche, 1999.
Articles
  • Françoise Kourilsky, « Entretien avec André Benedetto et les comédiens de la nouvelle compagnie d’Avignon », Travail théâtral, octobre-decembre 1971, n°5
  • Olivier Neveux, « Un théâtre dans la lutte des classes. Le théâtre de “Peuple” d’André Benedetto », in B. Faivre (textes réunis par), Etudes théâtrales : “Théâtre populaire. Actualité d’une utopie”, 40/2007, Lovaina nòva (Belgica), 2008.
  • Olivier Neveux, « Alors, le lendemain, j'ai ouvert Le Capital » … Un théâtre de la théorie : Emballage d'André Benedetto, in Jean-Marc Lachaud, Olivier Neveux (textes réunis par), Changer l'art. Transformer la société, París, L'Harmattan (coll. "Ouverture philosophique"), 2009.
  • Jean-Pierre Sarrazac, « L’Ecriture au présent. Entretien avec A. Benedetto », Travail théâtral, janvier-juin 1975, n°18-19
  • Jean-Pierre Sarrazac, « La Fable et l’aujourd’hui. Notes pour un théâtre épique renouvelé », Travail théâtral, octobre-décembre 1975, n°21.

Nòtas e referénciasModificar