La Malpagada

La Malpagada es una cançon de Goulamas'k :

La Malapaga, l’impasse où tu es né,
Familles nombreuses, des gamins affamés,
Années sans soucis, une vie à créer,
Avant de prendre la route, chemin des exilés.
Catalogne natale, de parents émigrés,
Des années qui passent, tu peux pas oublier,
La mémoire des jeux, des cris d’enfants blessés,
Celle des gamins de l’impasse, des ouvriers émigrés.

La Malapaga, l’impasse où tu es né,
La Malapaga, l’impasse des émigrés.

Dans le pays de tes ancêtres, te voilà émigré,
Mais t’es toujours sous le soleil, de la Méditerranée,
Des années qui passent, tu peux pas oublier,
Que c’est là-bas, l’impasse où tu es né.
Tu promenais les chèvres, toute la journée,
Dans ta tête des rêves, de retour qui germaient,
Faire n’importe quoi, pourvu d’y arriver,
Revenir dans l’impasse, des ouvriers émigrés.

Avec ton frère et une bande du quartier,
Tu as pris ton courage, la saquette, et le béret,
Traverser la montagne, parfum de liberté,
Le froid, la pluie, la faim, le long des Pyrénées.
Au moindre bruit la peur, qui vous paralysait,
La Guardia Civil, traque les opprimés,
Vous avez souffert, avant d’y arriver,
A la Malapaga, l’impasse des émigrés.